Vu d’ailleurs

Par Orianne

Tantrisme : à la découverte de nouvelles sensations

Le sexe tantrique, qu’est-ce que c’est ? Pour la plupart, on ne sait pas et on donne notre langue au chat !

Pour commencer, il est important de rappeler une chose : le tantrisme, c’est bien plus que simplement du sexe, comme l’explique Didier Cos, organisateur de l’évènement We Tantra Event : « Si on prend le tantra à la base, la sexualité représente une petite partie du tantra. » Ce courant spirituel, qui existe depuis des millénaires, provient tout droit du nord de l’Inde. On le lie beaucoup au dieu Shiva. Le tantra imprègne d’ailleurs plusieurs courants religieux, notamment l’hindouisme et le bouddhisme. Par définition, le tantrisme c’est un ensemble de textes, de rituels invitant à l’éveil de tous les sens. Le tantrisme, qui mêle médiation et respiration, nous plonge dans un état de conscience profond.

Pourquoi parle-t-on de sexe tantrique ? La sexualité dans le tantra consiste en une vraie fusion entre le corps et l’âme : spiritualité et sexualité sont reliées. Le tantra peut se pratiquer à deux, avec un homme ou une femme, en couple, ou avec une toute autre personne. En bref, tout est possible. Il faut simplement apprendre à se relaxer et être en accord avec soi-même et son partenaire. Tout se joue sur la lenteur : « Le sexe tantrique peut se faire par la parole, les murmures, le toucher. Tout cela est toujours très délicat, détaille Didier Cos. C’est aussi pour ça qu’on parle de “slow sex”. C’est en pleine conscience de ce que l’on fait. » Il est possible de rapprocher les corps, de se déshabiller (ou pas) pour entamer un massage et ouvrir ses chakras (dans le yoga, chacun des sept points du corps où se concentre l’énergie vitale).

Même s’il peut sembler difficile à atteindre, l’orgasme tantrique, bien qu’il soit assez mystique, existe bel et bien. Mais il ne s’apparente en rien à un orgasme habituel. On parle d’ailleurs plutôt d’extase : « C’est une vibration interne. Ça n’a rien à voir avec du sexe pur et dur. C’est de l’expansion et en même temps une communion avec soi, l’autre, et l’Univers. » Le but de cette pratique n’est pas d’atteindre l’orgasme mais bien d’éveiller chaque sens et surtout de conscientiser ce que l’on veut et ce que l’on ne veut pas.

Si vous voulez vous y mettre, il est important de créer une ambiance propice à la relaxation. Allumez des bougies, tamisez la lumière et focalisez-vous sur vos sensations. Vous pouvez aussi suivre des stages ou des ateliers afin d’être accompagné⋅e⋅s dans cette pratique. Il faut beaucoup de patience également. L’extase se cherche… et ne vient pas en un claquement de doigt !

Envie d’en découvrir davantage ? Participez à l’événement de tantrisme inclusif We Tantra Event qui se déroulera à Houdan, à une heure de Paris, en janvier 2022 ! Toutes les informations sur leur site.

● ● ●

Si tu veux lire ce contenu, connecte-toi avec ton adresse mail :

● ● ●

Tu n’es pas encore abonné·e ? N’attends plus !

Le Point Q a reçu le soutien du
fonds d’intervention associatif de