Vu d’ailleurs

Par Ophélie

Faites l’amour, pas la guerre : le « Global Orgasm for Peace »

Grâce au « Global Orgasm for Peace », chacun·e peut participer à la pacification du monde et appeler à la fin de la violence guerrière par un moyen qui fait et fera sûrement des adeptes : un orgasme.

Créée en 2006 par Donna Sheehan et Paul Reffell, chercheurs à l’université américaine de Princeton, Global Orgasm for Peace est une association invitant le monde entier à se procurer un orgasme en faveur de la paix dans le monde. Le concept est le suivant : chaque année, le jour du solstice d’hiver soit le 21 ou 22 décembre, les femmes et les hommes sont convié·e·s à avoir un orgasme de la manière dont iels le souhaitent, seul·e ou à plusieurs. Le but de cette initiative est de « modifier le champ d’énergie de la Terre » par le plaisir des corps et de « réduire le niveau de violence » partout sur la planète, en particulier dans les pays détenant des armes de destruction massive.

En plus de l’aspect pacifique, cette journée a également pour objectif de sensibiliser le grand public à la dysorgasmie, c’est-à-dire l’absence d’orgasme dans les relations sexuelles. Rappelons tout de même que l’orgasme n’est ni une fin ni un but de chaque rapport, et que l’important est d’avoir des relations de plaisir, toujours avec bienveillance.

Alors si vous voulez faire un petit geste pour la paix et vous réchauffer cet hiver, toutes les « règles » sont disponibles sur le site officiel de Global Orgasm for Peace. On vous rappellera la date !

● ● ●

Si tu veux lire ce contenu, connecte-toi avec ton adresse mail :

● ● ●

Tu n’es pas encore abonné·e ? N’attends plus !

Le Point Q a reçu le soutien du
fonds d’intervention associatif de