On débunke !

Par Thaïs

« Ce n’est pas hygiénique d’avoir des rapports quand j’ai mes règles. »

FAUX

J’en ai discuté avec la gynécologue Françoise Thonnet de Vaublanc, qui a trop entendu dans son cabinet ces idées reçues sur les règles et les rapports sexuels. Et elle est formelle : « Il n’y a aucun danger, pour les deux parties. »

Déjà, parce que le sang des règles n’est pas sale — et d’ailleurs « sang » n’est pas le terme le plus juste : « Ce n’est pas un écoulement d’une artère, mais d’une muqueuse préparée à la nidation (à accueillir un ovule fécondé), qui meurt et se décompose : c’est parfaitement naturel et ça vient de notre corps, donc rien de pathogène là-dedans. » En clair, ce n’est pas le corps qui est blessé.

Beaucoup pensent par ailleurs que la pénétration n’est pas recommandée pendant les règles : après tout, l’organe féminin semble « saigner ». Mais là aussi, la gynécologue explique qu’il n’y a aucun souci à se faire : « Les “règles” ne font que transiter dans le vagin, avec qui le pénis est en contact. Et il y a une grosse barrière de plusieurs centimètres entre le vagin et l’utérus : c’est le col de l’utérus. »

Des inquiétudes qu’elle associe à celles au sujet des stérilets, certains hommes craignant de « se piquer » ou sur la question des rapports pendant la grossesse. « À chaque fois, je fais des dessins aux partenaires de mes patientes pour leur montrer qu’on est dans deux mondes séparés : le monde intra-utérin et intra-vaginal. » Le passage de quelques millimètres de passage vers le vagin ne s’agrandit qu’à une seule occasion : pour laisser passer un bébé.

Pourquoi toutes ces inquiétudes autour des rapports pendant les règles ? « Des millénaires de sociétés et religions qui considèrent les femmes réglées comme “impures” », poursuit Françoise Thonnet de Vaublanc.

Selon la gynécologue, la seule chose qu’une femme puisse redouter dans un rapport pendant ses règles, c’est qu’un orgasme entraîne une contraction utérine douloureuse, « mais c’est vraiment très rare et la plupart des contractions ne font pas mal. »

En somme, faites comme vous voulez, mais sachez qu’à part des taches sur les draps qui ne partent pas au lavage, les règles ne sont pas sales. En revanche, vous gardez tous les risques liés à un rapport normal. Car oui on peut tomber enceinte même en ayant ses règles, et les IST et les MST ne disparaissent pas, au contraire : le risque de transmission serait accru pour plusieurs d’entre elles, dont le VIH — donc sortez couverts !

● ● ●

Si tu veux lire ce contenu, connecte-toi avec ton adresse mail :

● ● ●

Tu n’es pas encore abonné·e ? N’attends plus !

Le Point Q a reçu le soutien du
fonds d’intervention associatif de