On débunke !

Par Valentin

Y a-t-il une seule première fois ?

FAUX

Soyons clairs et concis : non, il n’y a pas « une » première fois, mais « des » premières fois.

Pour la majorité des gens, la « première fois » correspond au premier rapport avec pénétration : « pénis-dans-vagin », comme l’écrit Maïa Mazaurette.

Or, restreindre ce concept aux seules relations hétérosexuelles, c’est non seulement invisibiliser les autres orientations sexuelles, mais aussi oublier les pratiques qui font que le sexe est agréable et fun, quand il n’est pas seulement phallocentré.

Pourquoi réduit-on la première fois à la pénétration ?

À l’origine de ce raccourci : la virginité des femmes. Notre héritage chrétien a ancré la solidité de la structure familiale dans la femme. Sa virginité — qui n’a aucune réalité anatomique — est ce qui garantit sa bonne conduite sexuelle et morale. La rupture de l’hymen et le saignement en seraient la preuve.

Pour rappel, chez les personnes à vagin, l’hymen peut se déchirer sans pénétration, en cas de choc par exemple, ou par pénétration autre que par un pénis, comme pendant la masturbation, et surtout ne saigne pas toujours lors du premier rapport. Sans oublier que certaines personnes naissent sans !

Il n’y a donc pas de « signes » reconnaissables de virginité, tant chez les femmes que chez les hommes.

Un concept inapplicable aux couples LGBTQIA+

Par ailleurs, qu’en est-il des couples où il n’y a pas de pénétration pénis-vagin ? Si on se limite à cette vision du sexe, le lesbianisme n’entraînerait aucune perte de virginité, car il n’y a pas pénétration par un homme : il n’y aurait donc pas de « première fois » à proprement parler… Et entre deux hommes, y a-t-il perte de virginité ? La question se pose.

Il y a bien UNE première fois pour chacun·e d’entre nous, un moment qui nous a marqué (en bien ou en mal) : mais elle est absolument personnelle. Si on se libère un peu du cliché de la première pénétration, on peut la resituer à un moment différent : les premiers jeux oraux, le premier orgasme, etc.

Les premières fois

Qui n’a jamais pensé à une « vraie » première fois, plus réussie que la première chronologique ? Et n’a-t-on pas autant de premières fois que de nouvelles expériences au lit ? Première fois avec un homme, une femme, seul·e, à plusieurs, dans un lieu particulier, dans une position donnée, avec un jouet… Il existe une multitude de possibilités pour prendre son pied et ainsi, vivre de nombreuses premières fois.

● ● ●

Si tu veux lire ce contenu, connecte-toi avec ton adresse mail :

● ● ●

Tu n’es pas encore abonné·e ? N’attends plus !

Le Point Q a reçu le soutien du
fonds d’intervention associatif de