La bonne nouvelle

Par Tom

Du sexe dans les jeux vidéo ?

Draguer sur Second Life ou faire la bête à deux dos sur World of Warcraft, c’est désormais possible. Élise et Jade, étudiantes en école de journalisme et fidèles lectrices du Point Q, se sont penchées sur ce sujet méconnu. Dans un documentaire passionnant, elles sont allées à la rencontre de ces gamers qui laissent libre court à leurs fantasmes dans les univers pixellisés du jeu vidéo.

Pour les adeptes du sexe virtuel, « cela permet de briser les tabous et d’explorer d’autres formes de sexualité, mal perçues voire interdites », explique Élise. « J’ai été étonnée que nos interlocuteur·rice·s en parlent de manière aussi ouverte », ajoute Jade. Les deux journalistes se sont notamment intéressées aux « sex mods », ces modifications du code d’un jeu permettant de le rendre plus explicite, mais également au sujet plus grave du harcèlement sexuel des avatars.

Alors qu’un troisième confinement pointe le bout de ton nez, te laisseras-tu tenter par cette sexualité virtuelle ? Pour te faire ton propre avis, le documentaire complet (8 min) est à retrouver sur le compte Instagram d’Élise.

● ● ●

Si tu veux lire ce contenu, connecte-toi avec ton adresse mail :

● ● ●

Tu n’es pas encore abonné·e ? N’attends plus !

Le Point Q a reçu le soutien du
fonds d’intervention associatif de